globe ActivEast
 

 tweeter-activeast facebook activeast contact
blog

rss ANTIBANQUE
Revue de presse alternative
Cliquer pour agrandir






Les News c'est aussi quelques chaines dédiées:




ACTIVEAST mail
Portail de ré-information a-partisan

ActivEast ?

Ce texte explicatif [en cours] servira de carte du réseau pour certains sujets. Il aidera à cerner le contexte de la diffusion d'informations via l'ensemble des blogs

  • C'est quoi ?
  • Postulat
  • Positionnement (Politique, Religion, ...)
  • Méthode
  • Contenu

ActivEast, ou plutôt le RÉSEAU ActivEast, est un compte-rendu de recherches (internet, littéraires) et une tentative personnelle de formuler une synthèse d'une réalité qu'il n'est généralement pas permis d'aborder dans le cursus dogmatique classique que tente de nous imposer le système dans lequel nous sommes contraints d'évoluer.

A ses débuts en 2009, ActivEast était un site unique regroupant des infos disparates; intéressantes, certes, mais présentées à la va-vite. Une bouteille à la mer pour susciter passivement un éveil chez mes semblables.

Depuis quelques années, le site s'est peu à peu métamorphosé en un réseau de blogs, dont les dénominateurs communs en sont l'auteur et éventuellement la forme de retranscription des informations. La nécessité d'ouvrir des blogs spécialisés s'est faite sentir quand s'est imposé le constat que certains dossiers sensibles et volumineux, ne pouvaient être présentés sous la forme d'une simple page.

ActivEast se veut une forme d'expression a-partisane : en dehors de toute chapelle idéologique (religieuse, politique) il s'agit de constater les évènements passés et actuels, et de tenter d'établir une grille de lecture la plus objective possible.

ActivEast n'est encarté dans aucune chapelle ; dans aucun parti politique ; dans aucune association para-politique : c'est donc librement qu'évolue le site qui ne ratisse pour personne. Il est l'ami de tous, mais aura à redire sur tous; ne perdant JAMAIS de vue les véritables responsables de la misère des peuples, quels qu'ils soient. Nous éviterons donc généralement de nous attaquer aux différents groupes et familles idéologiques, pour sans cesse rappeler quels sont les véritables ennemis de la majorité d'entre-nous.

Bien sûr, la neutralité à ses limites, et la partie "Positionnement" énoncera les nécessaires et inévitables partis-pris et causes défendues, ou combattues.

Précisons un point important : lorsqu'on veut appréhender la vie et l'analyse politique de la société humaine, nous n'aurons jamais le même point de vue, pour une raison simple : tout point de vue est conditionné par la masse de connaissances acquises (les "cartes en main"). Quelqu'un qui n'a pas ou peu de culture historique (une main faible, donc) aura tendance à réagir avec le cœur, l'esprit, et à rallier la pensée dominante, ou une contre-culture elle-même conditionnée par certaines idéologies. La "réalité" est donc une notion abstraite intimement liée, en grande partie, à la culture générale emagasinée.

Le savoir est une arme; l'auteur de ces lignes ayant passé quelques années à faire des recherches (non-stop, quasi-exclusives depuis 2009), s'est peu-à-peu détaché du "moule", idéologiquement et socialement parlant (car peut-être un peu plus de "cartes en main" que la moyenne, ne serait-ce que dans l'entourage proche), et en évitant les parti-pris du droite-gauche et des extrêmes, s'est finalement grandement isolé. L'impartialité et les connaissances non-conventionnelles semblent avoir un prix social, qu'il ne me dérange pas le moins du monde de payer.

Généralités et positionnement (non) idéologique

Descendant d'une famille française de la moyenne-bourgeoise occidentale, élevé dans le cadre catholique (majoritaire et traditionnel, encore en ce temps-là), au sein d'une famille non pratiquante (sans prosélytisme, donc). Ayant fréquenté (et animé) des cercles alternatifs dits "underground" durant quinze ans avant de consacrer une bonne partie de mon temps à la ré-information et à la compréhension géopolitique du monde.

Toute retranscription de faits, même si l'on se targue d'être indépendant de tout dogme ou idéologie, est influencé par la personnalité du messager. On peut tenter de rester le plus neutre possible face aux faits, mais je ne le ferai pas. Par exemple, je prends clairement parti contre la franc-maçonnerie, ennemie des catholiques. Mais mon positionnement ne veut certainement pas indiquer qu'il y a du Blanc d'un côté et du Noir de l'autre; c'est (heureusement, ou malheureusement, selon les vues) beaucoup plus nuancé que cela. Pour garder l'exemple donné, en étant anti-maçon, je reste favorables à l'une ou l'autre idées proposées par cette secte. A l’instar des catholiques les plus zélés, desquels j'aurai néanmoins plusieurs choses à redire.

En discutant numériquement avec Pierre Jovanovic (que j’apprécie fortement comme journaliste et auteur, même si certaines critiques peuvent aussi lui être faites) il m'a dit vouloir rester neutre, ce à quoi j'ai répondu qu'il était impossible de le rester. D'ailleurs, à la lecture de ses livres et à l'écoute de ses vidéos, on perçois clairement qu'il "prend parti", de manière plus ou moins palpable, par exemple contre les banksters et la haute finance pour ne parler que de ça.

Politique

L'éventail éventé du spectre politique français; D'une famille à connotation politique "de droite", le travail de mise en perspective a du se faire par une démarche personnelle; sûrement en opposition naturelle à une seule vision inculquée; car on ne peut finalement pas comprendre le monde en se basant sur un seul point de vue: trois personnes autour d'un même arbre auront toutes une description détaillée différente de son voisin, évoquant pourtant la même chose: la multiplicité des points de vue permet en effet d'avoir un meilleur point de vue général, une meilleure retranscription de la réalité.

Le jeu politique de "droite" et de "gauche" est, pour beaucoup, une illusion servant à l'alternance de gouvernances portées sur la même légitimation du système capitaliste bancaire, militaire et industriel. C'est en partie vrai; je pense qu'il y avait une réelle différenciation à faire entre l'esprit "de gauche" que je considère "collectiviste", porté sur le bien commun, à l'opposé d'un comportement globalement porté sur le bien-être personnel (et familial) de la personne, signe de réussite, au détriment négligé "des autres". Pour moi, la notion de "valeurs de droites" est celle de la prospérité personnelle assumée au détriment des plus faibles. Néanmoins, les analyses actuelles pourraient complètement inverser cette lecture.

Comprendre le capitalisme et son système pyramidal, c'est être conscient que la réussite personnelle se fait obligatoirement par le malheur d'une grande partie d'autres humains en bout de chaine. Je m'assume donc intrinsèquement comme anticapitaliste.

Je me considère comme "teinté" des valeurs de gauche, donc, étant un "humaniste" (il s'agit là moins d'un humanisme des lumières que d'un humanisme collectiviste) convaincu que le bien commun est plus important (pour une espèce se revendiquant "supérieure" au reste du monde animal) qu'un bien-être strictement individuel perçu (peut-être à tord ?) comme égoïste. Je prétends donc qu'une civilisation humaine digne de ce nom n'a pas comme fondement la loi du plus fort.

Malgré de fortes personnalités, qui peut se vanter ne pas avoir été influencé par une idéologie plutôt qu'une autre, lors de sa puberté politique ? Mon aspiration profonde à un internationalisme salvateur, d'une humanité unie, solidaire et fraternelle, considérée comme utopique, fut pourtant admirablement évoqué par des films comme la trilogie Zeitgeist. Un monde comme celui-ci est envisageable; mais la raison et le pragmatisme veulent que ce processus de changement prenne malheureusement un temps considérable, sur l'échelle de plusieurs générations. Atteindre un stade de civilisation mondiale ne peut être qu'un projet à long terme. Qui doit se dérouler par des phases successives, transitionnelles.

Or, il apparait que le projet mondialiste actuel en finition tend lui aussi vers un internationalisme; mais conduit, lui, par la loi de la jungle économique ultra-libérale, néfaste pour les peuples, bénéfique pour ces fameux "1%" qui contrôlent nos vies et les richesses mondiales.

Pour qui réfléchi intensément sur les possibilités politiques futures, en se basant sur une certaine compréhension de l'Histoire (et ses erreurs) passée, il apparait que le cheminement serait comparables à une partie d'échec, où la stratégie pour remporter la victoire se construit sur des phases successives. Ma sensibilité collectiviste qui pousserait à un internationalisme n'est clairement pas celle de ce nouvel ordre mondial qui fini de se parachever. Je m'assume donc intrinsèquement comme altermondialiste (une autre "unification" du monde est possible: celle d'une multitude de sensibilités, de cultures, de nations qui se fédèreraient autrement).

La notion "nationale" est stratégique. Les mondialistes le savent: toute volonté de sortir du piège européen (et par extension, mondialiste) en effectuant un repli sur la nation sera aujourd'hui taxée, par une grande fronde médiatico-politique, de démarche "fasciste" ou "d'extrême droite". La détestation des valeurs culturelles nationales et religieuses a été minutieusement développée par des manigances culturelle, dialectique, médiatique de longue haleine.

Ayant vécu de l'intérieur les cercles anarcho-libertaires dans les années 2000, les sentiments de détestation du drapeau tricolore, de la notion de "France" (comme des religions traditionnelles et des catégories aisées de la population) découlaient de la sacro-sainte doctrine d'un "ni dieu ni maître" sans réel programme concret de substitution. Dans ce bourbier intellectuel, se dégageait une notion galvaudée d'antifascisme. Une grande partie de mon travail personnel a été de me confronter aux non-sens de cette pensée, à ses limites; de les avoir testés dans la vie réelle, au sein de mouvements citoyens locaux et de cercles anarcho-punk altermondialistes. Il serait trop long d'évoquer ici tous les détails de cette passionnante aventure qui a motivé, plusieurs années durant, des publications du blog ActivEast, et qui pourrait à l'avenir faire l'objet d'un ouvrage autoproduit.

Mais en gros, une grande partie des antifas fait le même boulot que les médias de masses, prostitués au mondialisme, et des gouvernements successifs, de droite comme de gauche: hurler au "fascisme" en parlant des dangereux "réactionnaires" qui rechignent à bouffer de l'OGM, du gaz de schiste, de la dette incontrôlable, du pétro-dollar moisi, de l'Euro-goulag....  alors même que les vrais "fascistes" sont au pouvoir. Ces immatures vocifèrent des notions qu'ils ne comprennent pas eux-mêmes: "lutte des classes", "convergence" sont les exemples les plus probants; puisqu'à défaut de travailler à une réelle convergence des 99% d’opprimés contre les 1% fascistes, qui est la seule vraie lutte de classes au 21ème siècle, ces pions ne font que cracher sur une partie du peuple français, traditionaliste, catholique et/ou nationaliste (d'immondes "néo-nazis" sel on eux).

Loin de me désolidariser de l'antifascisme (ce qui m'éviterait toutefois d'être assimilés aux "antifas" que je dénonce) je milite en électron libre pour une réhabilitation des valeurs antifascistes: les "vrais fachos" sont les oligarques, les banquiers internationaux et les néoconservateurs mondialistes; ils sont aussi toute la droite israélienne au pouvoir, les tenants de l'apartheid moderne que subissent les palestiniens. Les plus grands criminels ne sont pas ceux pointés du doigts par le groupe de l'OTAN: ce sont ces euro-atlantistes, les vrais grands fascistes actuels. Le crime en col blanc est impuni.

Je suis comme Etienne Chouard: un citoyen engagés, viscéralement opposé à toute forme de domination brutale, ou déguisée; Je m'assume donc intrinsèquement comme antifasciste. Mais je ne réagis pas comme un "antifa", c'est-à-dire en m'opposant aux français dissidents de tous bords. Je préfère les épauler et relayer toute forme de dissidence, même si certaines idées me déplaisent, même des fois fortement, chez les uns comme les autres.

Religion

Les religions semblent ambivalentes; elle permettent aux plus faibles d'avoir un cadre rassurant; mais à côté, je pense qu'elles ont contribué à maintenir les peuples dans l'ignorance pour maintenir un statu-quo à l'époque de leur domination incontestable historique. Je ne suis pas opposé à L'entité Divine Supérieure; mais je fais partie de ceux qui ne privilégieront pas une religion par rapport à une autre; en effet, qui à raison, qui à tord ? Je suis plus sensible à la notion spirituelle; ouvert d'esprit, je ne ferme pas la porte à une réalité inconcevable ou non encore vérifiée. En revanche, je suis extrêmement attentif et vigilant à cette idéologie franc-maçonne de la laïcité, revendiquée par ses promoteurs comme une "religion laïque". Je m'assume donc intrinsèquement comme agnostique.

Il existe une guerre séculaire entre les religions; d'un côté, la judéo-maçonnerie est en guerre ouverte et historique contre la chrétienté et l'islam. Les protestants aussi (scission chrétienne sous l'influence du judaïsme), sont en "guerre" (dans une mesure moindre) contre les catholiques. Étant viscéralement opposé à la franc-maçonnerie et son essence obscure, j'aurai une certaine aptitude à appuyer le "camp" catholique contre l'adversaire républicain. Non par une quelconque appartenance de jeunesse, mais en toute indépendance et connaissance de cause. En revanche je ne suis pas en accord sur tous les points que pourraient défendre les catholiques traditionalistes (certains frisant l'intégrisme le plus détestable -une minorité-), ou des fidèles dissidents de "Vatican 2".

L'idéologie libertaire poussée à l'extrême amène à des extrémités contestables d'un point de vue humain, religieux et social; cette liberté prônée amène la désolation économique, la sexualisation débridée, pédophile et contre-nature (comme la zoophilie ou autres pratiques incestueuses ou "extrêmes").

Cette idéologie libertaire se retrouve en particulier dans le capitalisme sauvage (trans-partis), chez les francs-maçons et les nervis d’extrême gauche. Si cette association peut choquer, un examen des faits historiques démontre amplement le phénomène.

Étant moi-même d'essence libertaire, j'ai appris, en plus de me méfier, à relativiser le message de certains de ces extrémistes. Je reste profondément anti-autoritaire, mais pas au prix d'une religion libertaire qui revendique(ra) l'Adoption pour Tous, ou la GPA, dans la foulée d'une théorie du genre dégueulasse. Je ne tomberai pas dans le panneau de redouter la qualification de "réactionnaire" de la part de ces enragés. Jeter un œil à l'histoire de l'hyper-sexualisation de nos sociétés permet de comprendre ce rejet.

Dans un monde où 80% de la population adhère à une religion, penser que l'on pourrait faire sans, ou régler des problèmes majeurs hors de tout contexte religieux, est une aberration mentale. Et il serait pour le coup fascisant de dénigrer la foi des trois quarts de la planète. Ceux qui entendent donc évincer l'aspect "Religion" des débats sont donc sujets à méfiance.

ActivEast et son auteur s'assument comme "judéophobe" au sens religieux du terme. Judéophobe ne veut pas dire "anti-juif", il s'agit simplement de ne pas valider le discours talmudique raciste. De plus, ActivEast s'est sérieusement penché sur la notion galvaudée de "l'antisémitisme", arme psychologique des sionistes (ultra-nationalistes israéliens et galaxie pro-israël à travers le monde, des médias jusqu'au Pouvoir). L'antisémitisme est une notion manipulée, qui voudrait être un racisme contre les "juifs". Or de nombreuses études historiques démontrent que la majorité des "juifs", les ahkénazes, sont en fait de race turco-mongole, ce qui n'a rien à voir avec la souche séfarade du bassin méditerranéen. Cela implique la nullité des revendications sionistes sur la Palestine. Rien de moins.

La doctrine politique du sionisme (c'est à dire la colonisation par la force de la Palestine et des populations arabes qui la composent) a été qualifiée officiellement de "raciste" par l'assemblée générale de l'ONU dans les années 1970 (peu avant de faire machine arrière -en un temps record, historiquement parlant- et d'enlever ce qualification, sous la pression..). Je m'oppose à toute forme de racisme violent, incarné aujourd'hui par la droite israélienne au pouvoir et soutenue par les gouvernements occidentaux corrompus et rongés par le sionisme. ActivEast est donc inconditionnellement antisioniste.

Comme beaucoup, je pense que le bouddhisme est assez paisible dans son ensemble, tout en m'informant sur ses turpitudes historiques et actuelles (tueries islamophobes); que l'Islam semble un peu trouble, au niveau des interprétations que certains peuvent en faire (sur la base des hadiths, eux-même étant des interpretaions des écritures saintes, et qui peuvent parfois inviter à des comportements hargneux comme la charia ou le jihad armé -et mal compris-); je reste conscient du fait que l'islamophobie est devenue une norme politiquement acceptée en France, tant dans les médias que dans le discours politique. Là encore, face à cela mon sens critique et ma personnalité me poussent à prendre la défense des oppressés, ici les musulmans de France. En restant attentif, n'ayant pas non plus forcément tous les leviers culturels suffisants pour "trancher" nettement sur ce point.

Contrairement aux religions, je ne suis pas contre certaines avancées technologiques, en particulier dans le domaine de la santé (comme l'anesthésie). A l'inverse, je pense que le système de santé pharmaco-chimique est une hérésie, et que les vraies solutions se situent plus dans les pratiques traditionnelles méconnues sous nos latitudes, que cette industrie tente d'éradiquer totalement, avec le soutien politique qui tend à criminaliser les pratiques naturelles comme ils criminalisent les semences paysannes à travers le monde.

Exemple de dilemme mental: contraception et avortement: je n'ai pas de réel parti-pris sur ces questions, comprenant parfaitement les points de vues opposés, et les cas particuliers qui existent. Et je ne favoriserai aucun des camps sous prétexte d'affinités autres (exemple -parmi d'autres- d'intégrité intellectuelle ?)

Comme pour ce fameux "mariage pour tous" qui divise tant les français; en effet, comment une loi qui ne concerne qu'une infime portion de la population a t-elle pris autant d'ampleur et de place dans le paysage ? Je ne suis pas contre le mariage des homosexuels (ce qui ira à l'encontre de la religion catholique traditionnelle) mais totalement opposé à la banalisation de l'adoption homosexuelle. (un exemple d'actualité pour bien imager le propos).

[En cours] 28/08/15


Archivage

viméo vidéosDailymotion vidéosyoutube vidéos

etoile Activeast archive des vidéos sensibles dans des endroits plus sûrs que les plate-formes vidéos courantes soumises à la censure quotidienne:

Auto-serveur de vidéos EN CONSTRUCTION
Archives vidéo Internet
Chaine Rutube Rutube vidéos


Quelques documentaires inspirants

SURPLUS

SURPLUS ovni documentaire
VISIONNER

Ligne séparation
SERVITUDE
DE LA SERVITUDE MODERNE
VISIONNER
Ligne séparation
Un autre Monde Possible

Un autre Monde est possible
VISIONNER

Ligne séparation
Les Maîtres de la Monnaie
MONEY MASTERS
VISIONNER [Histoire du cartel bancaire]
Ligne séparation
Les Archives Oubliées
LES ARCHIVES OUBLIÉES
VISIONNER [Série documentaire]
Ligne séparation
MISSING LINKS
MISSING LINKS
VISIONNER [israël, false flags et 11 Septembre]
Ligne séparation
LA STRATEGIE DU CHOC
LA STRATEGIE DU CHOC
VISIONNER
Ligne séparation
ZEITGEIST
ZEITGEIST
VISIONNER
Ligne séparation
THRIVE
THRIVE
VISIONNER
Ligne séparation
PROJET AVALON-KAMELOT

PROJET AVALON-KAMELOT
VISIONNER
[Série d'interview]

Ligne séparation
END GAME

ENDGAME
VISIONNER [Nouvel ordre mondial & eugénisme]

Ligne séparation
ARGENT DETTE
L'ARGENT DETTE
VISIONNER [Fonctionnement système bancaire]
Ligne séparation
Freedom Fascism

AMERICA From Freedom to Fascism
VISIONNER

Ligne séparation
Après l'hégémonie

APRÈS l'HÉGÉMONIE ..
VISIONNER Proposition pour monde multipolaire

Ligne séparation
MISSING LINKS
MISSING LINKS
VISIONNER [israël, false flags et 11 Septembre]
Ligne séparation
De l'Ecoscience au Génocide de masse
ÉCOSCIENCE & GÉNOCIDE VISIONNER [Eugénisme & dépopulation]
Ligne séparation
Jesse Ventura

JESSE VENTURA: complots
VISIONNER [Série documentaire]

Ligne séparation
GAZLAND

GAZLAND
VISIONNER

Ligne séparation
KYMATICA
KYMATICA
VISIONNER
Ligne séparation
L'ENCERCLEMENT

L'ENCERCLEMENT
VISIONNER ["Démocratie" & libéralisme]

Ligne séparation
AUTREMENT

AUTREMENT
VISIONNER

Ligne séparation
AUTREMENT

L'AUTRE MONDIALISATIONVISIONNER

Ligne séparation
Simplicité Volontaire
Simplicité volontaire et décroissance
VISIONNER
Ligne séparation
Les Atlantes
LES ATLANTES
VISIONNER [Série documentaire]
Ligne séparation
LesPortes du Futur
LES PORTES DU FUTUR
VISIONNER

.... Continuer avec l'intégrale du contenu du réseau (bonne chance !)

 

Le Blog d'expression blog

Activeast c'est aussi un blog de libre expression & analyses : Antifascisme stricto-sensu &
dé-mystification de la mouvance antifa,
Artivisme & plus
Evolution réseau   [ActivEast est un réseau de 8 sites spécialisés dans leurs domaines respectifs]
Révisionisme historique

Réinformantion sur le cartel bancaire
Reseaux pédocriminels
La franc-maconnerie exposee
Recherche en alternatives pour une autonomie face au système
Philosophie et spiritualité